ID_ARTICLE=266 ID_RUBRIQUE= ID_SECTEUR= LANG=fr LOGO_RUBRIQUE= LOGO_ARTICLE=arton266.jpg DATE=2008-02-16 00:41:47, DATE_REDAC=2008-02-16 00:41:47, DATE_MODIF=languecourante=[]

Action / Missions en cours / République Centrafricaine

Les activités du CAM en République Centrafricaine
Le Comité d’Aide Médicale intervient en République Centrafricaine depuis le mois d’août 2007 en réponse à  un appel d’urgence des Nations Unies. Les activités du CAM se déroulent au nord-est du pays, dans la préfecture de Birao, dans la province de la Vakaga.

Dans ce pays à  la crise oubliée, les facteurs de déstabilisation ne manquent pas. Entre la guerre, les grèves à  répétition des fonctionnaires, les vagues de réfugiés provenant du Darfour voisin, l’impact dévastateur du SIDA, l’insécurité endémique et la recrudescence des activités des coupeurs de routes, la population centrafricaine est soumise à  un grand nombre de pression.

Le Comité d’Aide Médicale intervient en République Centrafricaine depuis le mois d’août 2007 en réponse à  un appel d’urgence des Nations Unies. Les activités du CAM se déroulent au nord-est du pays, dans la préfecture de Birao, dans la province de la Vakaga. Un programme de soutien psychosocial et un programme d’eau et d’assainissement sont actuellement en place.

« Appui Psychosocial, prévention des MST et des violences sexuelles pour les populations traumatisées de la préfecture Vakaga »

(JPG) Dans la province de Vakaga, en 2006 et 2007, la population a été victime de conflits internes. Au cours de ces événements, la plupart de la population a fui, de nombreuses maisons et une grande partie des récoltes ont été brûlées. Une de nos principales missions est la construction d’un centre communautaire à  Birao permettant de recreer un lien sociale pour cette population devastée. Notre programme de sensibilisations sur le VIH/SIDA et les IST se fait en partenariat avec l’ONG locale - l’Organisation Communautaire de Lutte Contre le Sida de Birao (OCLSB). Ce centre a pour vocation d’établir, par le biais d’activité, un lien social entre les différents groupes sociaux et ethniques. Par ailleurs, le projet permet de créer un lien entre le personnel du CAM et la population dans la prise en charge des pathologies psychologiques liées aux traumatismes causés par les conflits.


Les activités psychosociales :

  • Meilleure connaissance du développement psychosocial et amélioration de la communication communautaire à  travers : des visite de familles, des campagnes éducatives dans les écoles et des activités dans les quartiers.

  • Le support psychosocial s’établit via des visites, des groupes de discussion, des animations et des ateliers créatifs.

  • La mise en place d’activité communautaire.

  • La formation du personnel local.


Le programme de prévention de IST, VIH/SIDA.

Les populations cibles sont choisies dans les quartiers et des seances regulieres de sensibilisation sont en place. Des sites de distribution de preservatifs feminins et masculins sont ouverts dans chaque quartier.


Coopération

Pour ce programme, le CAM collabore avec MSF Hollande, IMC, PNUD et Fund Globale. Par ailleurs il travaille en étroite collaboration avec l’Organisation Communautaire de Lutte Contre le Sida de Birao (OCLSB) et d’autres organisations locales pour la lutte contre le sida.

Au niveau national, le CAM est partenaire dans le cluster Santé des Nations Unies.



« Réhabilitation de puits et promotion de l’hygiène pour les populations de Birao - Am Da Fog et Birao Takatja / Préfecture de VAKAGA »

(JPG) Le programme « eau et assainissement » a pour but de diminuer la mortalité et la morbidité des populations résidentes dans différents villages de la province de Vakaga sur les axes routiers Birao - Takadja et Birao - Am Dafok couvrant une population d’environ 19.000 personnes. Ce programme vise aussi à  renforcer les capacités locales en dispensant des formations au personnel centre africain. La mission exploratoire du Comité d’Aide Médicale a permis de constater dans les différents villages des difficultés majeures concernant l’accès à  l’eau potable et l’hygiène. La population utilise des puits creusés à  la main et non protégés contre la pollution extérieure, ce qui entraà®ne un risque considérable pour leur santé.


Les activités eau et assainissement :

  • L’accès à  l’eau avec la réhabilitation extérieure de 33 puits et la formation de la population pour la gestion de ces puits et le contrà´le régulier de la qualité de l’eau.

  • Education à  l’hygiène pour les familles.

  • Evaluation de la situation d’hygiène.


Coopération

(JPG) La stratégie d’action du Comité d’Aide Médicale est principalement une approche communautaire. En effet, les puits réhabilités seront choisis en concertation avec les chefs des villages. Une fois les puits opérationnels ils seront considérés comme des puits communautaires et non plus de la propriété d’une famille.

(JPG) L’intégration au programme de la plus grande partie de la communauté s’effectuera avec la constitution d’un Comité d’Eau. La population recevra des informations sur le but du programme, le plan de réalisation de la réhabilitation ainsi que le caractère indispensable d’une implication communautaire continue et spécifique. Le but est d’améliorer de faà§on notoire l’état sanitaire de la population grà¢ce à  la gestion hygiénique d’un puit communautaire.

Au niveau national CAM est partenaire dans le cluster ‘Eau et Assainissement’ des Nations Unies (WASH).

Français English