ID_ARTICLE=58 ID_RUBRIQUE= ID_SECTEUR= LANG=fr LOGO_RUBRIQUE= LOGO_ARTICLE= DATE=2008-02-11 12:11:04, DATE_REDAC=2008-02-11 12:11:04, DATE_MODIF=languecourante=[]

Qui sommes nous / Foire aux questions

Foire aux questions
Certaines questions nous sont posées régulièrement par les internautes. Ces questions sont peut-être aussi les và´tres ?

Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas à  nous écrire à  l’adresse : [email protected]

Je suis en formation et désire m’orienter vers l’humanitaire. Puis-je faire un stage sur le terrain dans votre organisation ?

La réponse est quasiment toujours négative. Sur le terrain, nous avons besoin de personnel immédiatement opérationnel et le rythme de travail soutenu ne permet pas d’encadrer une personne en stage. Toutefois, nous acceptons les premières missions pour certains postes. Mais les candidats doivent alors avoir une expérience professionnelle significative. Nous pouvons aussi accueillir des stagiaires au siège de l’association à  différents postes : assistant des responsables géographique, assistant pour la communication, assistant du responsable logistique. Si le stagiaire démontre les capacités nécessaires, nous lui proposons, dans la mesure des postes à  pourvoir, une mission sur le terrain avec un statut de volontaire.

Le Comité d’Aide Médicale répond-il seulement aux urgences humanitaires ?

Non. Le mandat de l’association est double : nous répondons d’une part aux urgences humanitaires (catastrophes naturelles ou causées par l’homme) ; d’autre part, nous faisons évoluer nos projets en fonction de la situation pour construire avec les bénéficiaires un système de santé durable. Le développement est donc au coeur du mandat du Comité d’Aide Médicale. Deux exemples : notre mission en Ukraine a démarré en 1992 et continue toujours dans 3 domaines : le handicap, la santé mentale et la lutte contre la tuberculose. Cette mission a connu des évolutions profondes depuis son ouverture. Par exemple, il n’y a plus de personnel expatrié depuis 2 ans et un Comité d’Aide Médicale Ukraine a été fondé dans la région. Au Congo Brazzaville, notre premier projet a débuté en 1994. Depuis le fin de la guerre civile, nous réalisons des projets de réhabilitation du système de santé et de développement.

Comment le Comité d’Aide Médicale choisit-il ses pays d’intervention et ses projets ?

Le premier critère de choix est l’urgence des besoins humanitaires. Nous privilégions aussi les populations oubliées, c’est-à  -dire les zones o๠il y a peu ou pas d’autres organisations humanitaires. Avant de décider d’une nouvelle mission, une étude est systématiquement faire dans le pays pour évaluer les besoins. Au retour de cette mission exploratoire, les conclusions donnent parfois naissance à  un projet. Les programmes de l’association doivent s’inscrire dans son mandat : l’accès à  la santé pour tous. Avant tout nouveau projet, le Conseil d’Administration de l’association donne un accord formel (sauf pour les catastrophes naturelles o๠les décisions sont prises en quelques heures par consultations téléphoniques).

Le Comité d’Aide Médicale intervient-il seulement à  l’étranger ?

Non. L’association a développé une Mission France depuis 2 ans. Plusieurs projets sont réalisés dans le secteur médico-social : lutte contre le saturnisme dans le Département de Seine Saint Denis (intoxication par la peinture aux plomb dans des logements anciens), hébergement de crise en cas de catastrophe pour le mà Âªme département, organisation de la Journée de la Santé à  Epinay sur Seine,... D’autre part, l’association intervient régulièrement en cas de situation exceptionnelle en France (inondations,...) par l’envoi de personnel spécialisé dans le soutien psychologique des victimes.

Je désire faire un don à  une association humanitaire. Pourquoi soutenir le Comité d’Aide Médicale ?

Le premier atout de notre association est dans son professionnalisme et la sélection rigoureuse de ses projets. En nous soutenant, vous contribuez à  sauver des vies et à  l’accès à  des soins de qualité pour tous. La gestion de l’association est particulièrement rigoureuse et nos frais de structures sont très faibles. Sur 100€ de don, seulement 10€ sont consacrés aux frais de gestion. La transparence de notre gestion est vérifiée chaque année par Bernard Labouesse, Commissaire aux Comptes et par des audits réguliers de nos financeurs publics. Chaque don de particulier ou d’entreprise permet au Comité d’Aide Médicale d’amplifier considérablement ses actions grà Â¢ce au soutien de financeurs publics. En donnant 100€, vous permettez à  l’association de recevoir 500€ de financement public pour ses programmes. Grace notamment à  notre site internet, vous pouvez suivre l’évolution de nos projets.

On parle de plus en plus de qualité et d’efficacité dans l’aide humanitaire. Comment le Comité d’Aide médicale s’inscrit-il dans cette démarche ?

L’action humanitaire a profondément évolué depuis la fondation du Comité d’Aide Médicale. L’association s’est engagée depuis longtemps pour améliorer la qualité et l’efficacité de ses projets. Les audits indépendants réalisés par les partenaires financiers de l’association ont confirmé le professionnalisme du Comité d’Aide Médicale. Concrètement, l’association met en oeuvre plusieurs moyens pour garantir la qualité dans ses opérations :

-  des manuels de procédures sont utilisés pour assurer une gestion rigoureuse des projets dans toutes leurs dimensions. A partir de 2004, des audits de procédures commandés par le Comité d’Aide Médicale seront réalisés chaque année par un cabinet indépendant pour s’assurer de leur bonne utilisation.

-  des experts assistent les responsables géographiques pour superviser l’aspect technique des projets.

-  les responsables géographiques rendent fréquemment visite aux équipes expatriées et nationales dans les pays d’intervention pour controler l’avancée des projets et planifier à  l’avance nos stratégies d’action.

-  le Comité d’Aide Médicale, au sein du groupe Glob’Actions, travaille avec d’autres associations qui ont des compétences complémentaires aux siennes. Cette collaboration permet une approche pluridisciplinaire sur nos missions et renforce leur efficacité.

Cette démarche professionnelle n’enlève rien à  l’engagement individuel fort des salariés, volontaires et bénévoles du Comité d’Aide Médicale. Sans cette intelligence du coeur et cet engagement de chaque jour, aucun de nos projets ne pourrait se réaliser.